Blog > BUT

Le diplôme de BUT

Le diplôme de BUT

Le But se prépare en 3 ans en IUT, dans un institut universitaire de technologie. Retrouvez ici, les débouchés, les études et parcours proposés.

L'admission en BUT

L’entrée en BUT se fait sur dossier après l’obtention du baccalauréat. Tout est géré par la plateforme de Parcoursup. Des tests et un entretien de motivation peuvent être demandé. 50 % de places sont réservées aux bacheliers technologiques dans chaque académie pour les BUT. Ceux ayant obtenu une mention "bien" ou "très bien" sont admis dans le domaine dans lesquels ils/elles ont candidaté.

Les études en BUT

Les études se préparent pendant 3 ans à l’institut universitaire de technologie. Le BUT est préparé dans la structure interne de l'université, l'IUT. Les étudiants ont accès aux bibliothèques universitaires, laboratoires de langues et l’IUT offre quelques avantages universitaires avec un encadrement assez renforcé. Tout est organisée sur 6 semestres, la formation au BUT s'inscrit dans le cadre du programme européen LMD qui promeut les passerelles licenciées et inversement. Il se compose de modules principaux et complémentaires choisis en fonction de projets personnels et professionnels. La formation alterne entre les CM (cours magistral), les TD (travaux dirigés) et les TP (travaux pratiques). Les étudiants bénéficient d'un accompagnement pédagogique et méthodologique très important. Ils peuvent étudier à l'étranger pendant un certain temps (passer un semestre d’études ou faire un stage en entreprise) durant le cursus, notamment via le programme Erasmus+ Europe.

Le rythme des cours

Il faut compter entre 35 et 40 heures reparties entre les cours et les projets tutorés par semaine. Ce sont quasiment les mêmes heures qu’en terminale. Cependant, les élèves de la spécialisation industrielle (c'est-à-dire la formation aux activités du secteur de la production) vont suivre 2 000 heures d'enseignement, tandis que ceux des filières tertiaires (les activités du secteur des services) suivront 1 800 heures d'enseignement. Beaucoup de travail personnel est demandé, notamment sous forme de devoirs maison.  Le rythme assez constant de cette filière, particulièrement qui demande beaucoup de la rigueur et de l'organisation. La présence en cours et tout aussi obligatoire. Elle réglemente le passage d'une année à l'autre ainsi que l'obtention d'un diplôme.

Le programme

Les étudiants étudient des spécialisations professionnelles dans un secteur d'activité. Le But permet de se spécialiser dans un domaine professionnel assez large et permet de s'inscrire dans une diversité de métiers (ex : gestion de la logistique et des transports ; professions juridiques). Les BUT sont conçus pour la polyvalence en acquérant une variété de compétences spécialisées et de solides connaissances générales. On peut définir les BUT ainsi :

  • Il y a 24 mentions avec des enseignements communs
  • Un ou plusieurs cours, commencent généralement au troisième trimestre (ou plus tôt dans certains cas), chacun avec un cours général et un cours spécifique et des enseignements en communs.
  • Dans le programment du bachelor universitaire de technologie, on y retrouve : un programme national qui représente les deux tiers des heures de cours
  • Une adaptation locale, dans un tiers du temps. Cela permet de prendre en compte les réalités de l'environnement local et du monde professionnel. Par conséquent, les formations sont adaptées au développement de l'industrie et de l’évolution des métiers.

La validation des études en BUT

Les diplômes sont délivrés sur la base d'un contrôle continu. Une vérification des connaissances est organisée à la fin de chaque semestre (30 crédits par semestre). Aussi, la certification de compétence en anglais est désormais requise. Les compétences et les connaissances acquises grâce au volontariat seront validées. Le BUT correspond à 180 crédits européens, soit Licence + 3, un niveau bac+3. Les étudiants ayant validé 120 crédits obtiennent aussi un diplôme intermédiaire de DUT (c’est un diplôme universitaire de technologie avec un bac+2) au bout des deux premières années.

Le diplôme

Il faut savoir que le BUT est un diplôme national. Il a la même valeur quel que soit le lieu de préparation.  Il sanctionne les formations générales et techniques dans des domaines spécialisés et délivre des diplômes de licences.

À savoir : Il existe également d'autres diplômes professionnels en bac+3, notamment le DN MADE (Diplôme National des métiers d'Art et Design), le DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion), la licence professionnelle et les bachelors en ingénierie du réseau Figure.

La Professionnalisation

La formation se prépare avec des travaux pratiques et des cours assurés par des professionnels du domaine choisi. De plus, une place est accordée surtout en mode projet. C’est un programme de projet tutoré avec 600 heures et un stage en entreprise de 22 à 26 semaines. Les étudiants peuvent aussi choisir l’apprentissage qui souhaite être plus en contact avec le monde professionnel

Que se passe-t-il après ?

Ce mode d'études est généralement proposé en deuxième et/ou troisième année et cela concerne une formation selon le domaine d’étude. La motivation est très importante, car le programme d’études n’est pas allégé pour ceux qui ont choisi l’apprentissage.

Les titulaires d’un BUT avec un niveau de bac+3 ont davantage un accès facile au marché du travail. L’insertion professionnelle est satisfaisante. Les conditions de recrutement sont plus favorables pour certaines professions, notamment industrielles et commerciales.

Poursuivre les études

La formation générale et professionnelle du BUT encourage les étudiants à poursuivre leurs études. Les possibilités varient selon la spécialisation et les conditions d'accès (dossiers, examens, entretiens).

  • Vous pouvez rejoindre une licence à l’université pour ceux qui ont validé 4 semestres de BUT et qui veut préparer un master (un bac+5). Il est tout à fait possible de postuler aussi en M1, en première année de Master pour ceux ayant obtenu leur diplôme de BUT. En revanche, l’accès en L2 ou en L3 se fait auprès de la commission pédagogique de l’université.
  • Des écoles d’ingénieurs accueillent aussi des étudiants provenant d’IUT, à travers d’autres admissions parallèles. Le nombre de places est limité dépendant du diplôme demandé et les spécialités.
  • La prépa en ATS (adaptation technicien supérieur) se prépare en 1 an. Ceux d’un DUT y sont accueillis dans plusieurs spécialités proposées telles que la biologie, génie civil, ingénierie industrielle et les métiers de la chimie.
  • Des écoles vétérinaires aussi recrutent des techniciens supérieurs via une prépa ATS bio.
  • Des étudiants peuvent aussi être admises dans des écoles de commerce et de gestion. Chaque place est limitée dans les écoles. Des lycées proposent aussi une préparation en 1 an avec un concours d’entrée à bac+2. C’est une prépa ATS économie-gestion.