Blog > étudiant boursier

Job étudiant : Quelles sont vos angoisses ?

Job étudiant : Quelles sont vos angoisses ?

 Job étudiant : À quel prix ?

De nombreux étudiants travaillent tout en poursuivant leurs études à l'université. Cela comprend les étudiants saisonniers et les étudiants qui combinent le travail à temps partiel tout au long de l'année civile. Vous avez certainement remarqué que le travail étudiant est en hausse ces dernières années.

Bien que vos conditions de travail en tant qu'étudiant soient à peu près les mêmes que celles de la plupart des employés, il existe des exceptions pour soutenir cette règle. De plus, vous devez envisager s’il est possible de travailler en même temps qu’étudier, mais aussi de savoir si vous pouvez exercer un travail rémunéré en tant qu'étudiant. Cela signifie qu'il ne s'agit ni d'un stage, ni d'une alternance, ni d'une junior entreprise. Ensuite, beaucoup de formation vous permettra d’avoir toutes les clés pour devenir auto-entrepreneur. Pour avoir plus d'informations sur la façon de devenir auto-entrepreneur en tant qu’étudiant, vous pouvez visiter le Portail Auto-entrepreneur.

De même, en tant qu'étudiant, vous pouvez obtenir un emploi rémunéré, tant que vous avez les qualifications requises, vous avez également le droit de postuler n'importe quel emploi. Ce travail peut être lié à n’importe quel domaine de formation. Si vous êtes étudiant et mineur, vous pouvez également combiner votre travail avec des cours universitaires, à condition de respecter strictement la réglementation.

Concernant vos droits en tant qu'étudiant salarié, sachez que vous disposez des mêmes droits que les salariés traditionnels de l'entreprise (contrat de travail écrit, versement de la pension, possibilité de recours). La seule différence qu’en tant qu'étudiant salarié, vous adhérerez à la caisse de sécurité sociale étudiante jusqu'à vos 28 ans. De plus, les contrats étudiants sont généralement des contrats à temps partiel. La règle dès 24 heures n'est pas mentionné ici. De plus, il n'y a pas beaucoup de différence entre le travail dit "d'été" et le travail "à l'année". Cependant, ils peuvent être saisonniers (travail d'été), et ils établissent des contrats spécifiques. Lorsque vous envisagez le CDD, en tant qu'étudiant, vous pouvez bénéficier de cette forme de contrat pendant les vacances. En effet, vous avez droit de toucher la prime de précarité de 10% qui est normalement attribué lorsque le CDD arrive à sa fin.

En tant qu'étudiant salarié, vous bénéficiez du même package salarial que tout autre salarié. Cependant, cette règle est soumise à des restrictions. Vous avez la possibilité de négocier votre salaire. Concernant la prime événementielle, vous devez justifier que votre salaire pendant trois mois consécutifs dépasse 78 % du SMIC mensuel, soit l'équivalent de 893 Euros/mois. Les employés étudiants peuvent également occuper plusieurs emplois en même temps et une attention particulière doit être portée à ne pas dépasser le temps de travail légal de 11 heures/jour. Il n'a pas non plus besoin d'informer son employeur des emplois multiples. 

Apprentissage et travail rémunéré : quelle est la bonne mesure ?

La difficulté est que vous, étudiant rémunéré, devez combiner votre vie professionnelle et votre travail à l'école ou à l'université. Par conséquent, vous devez déterminer si votre établissement peut vous aider à organiser vos études et votre travail, ainsi que la comptabilité du travail pour les bourses. Afin que vous puissiez vous occuper des deux, vous avez la possibilité de décider du nombre d'heures qui vous convient. Cependant, vous devez prouver votre sincérité en remplissant vos obligations d'assiduité liées à la formation.

Les étudiants boursiers peuvent-ils devenir salariés ?

 Évidemment, vous pouvez obtenir une bourse pour financer vos études et devenir employé. Cette bourse n'est pas toujours suffisante pour assurer votre dépense globale et certains étudiants sont obligés de travailler tout au long de l'année afin de finir le mois financièrement. En revanche, vous devez veiller à ne pas enfreindre les règles d'assiduité imposées par leur formation, faute de quoi vous pourriez être contraint de rembourser tout ou partie de la bourse de formation qui aurait dû vous être accordée. Par conséquent, cela vous oblige à passer des examens et faire des devoirs. Dans une certaine mesure, en tant qu'employé d'un étudiant boursier, vous pouvez être dispensé de cette obligation d’assiduité. Pour cette raison, dans certaines universités, il existe des systèmes pour exempter les étudiants de participer à une formation en présentiel. Cependant, cette exemption ne tient pas compte des examens et des devoirs. De plus, si vous décidez de quitter votre emploi au cours de cette année, vous n'avez aucune formalité à effectuer auprès de votre université. Il vous suffira de recommencer à assister à tous les cours en présidentiel.

Travail étudiant : Fiscalité et Chômage

En tout cas, rappelez-vous que la législation actuelle contient des dispositions spécifiques concernant les droits au chômage et les déclarations fiscales des étudiants salariés.

Règles de déclaration d'impôt sur le revenu

Les règles particulières régissant la déclaration des revenus étudiants stipulent que vous devez soumettre la déclaration ci-dessus à partir du moment où votre salaire cumulé dépasse trois fois le SMIC horaire/mensuel. Cela revient à dire dans une langue pour débutants que vous ne devez déclarer vos revenus que si celles-ci cumulés dépassent 4441 euros. À l'inverse, si le montant est inférieur à ce montant, aucune déclaration ne sera faite. Les employés étudiants peuvent également figurer sur les déclarations fiscales de ses parents.

Concernant les droits de chômages

En tant qu'étudiant, vous pouvez bénéficier des droits au chômage, mais vous devez faire très attention à ne pas les cumuler avec votre bourse. Sur cette base, l'entité qui octroie la bourse peut penser que vous avez perdu ce statut et vous devrez rembourser le montant perçu. Si celle-ci ne dépasse pas 40 heures par semaine, et que la formation est compatible avec le cumul d'emploi et d'activités, vous pourrez bénéficier de l'ARE (Allocation Chômage de Retour à l'Emploi) tout en poursuivant vos études.

Et l’étudiant auto-entrepreneur dans tout ça?

Bien sûr, en tant qu'étudiant, vous pouvez certainement devenir un auto-entrepreneur pendant vos études. Cependant, afin de pouvoir obtenir cette qualification au cours de vos études, vous devez mieux vous documenter pour mieux comprendre l'accessibilité de ce statut.