Actu et Conseils

Que faire si votre stage se passe mal ?

Que faire si votre stage se passe mal ?

Une nouvelle expérience professionnelles est une occasion d'apprentissage , de nouvelles rencontres . Et ceci peut être très intéressant pour vous. Mais ce n'est pas toujours un synonyme de bonne expérience. Malheureusement au cours de votre parcours professionnel vous pourrez tomber sur des entreprises qui ne vous conviennent pas au niveau de vos missions, de la qualité de votre environnement de travail ou des relations que vous avez avec vos collègues ou tuteurs.

C'est pour cela que nous vous donnerons sous-dessus nos meilleurs conseils et reflex à adapter lors de ce genre d'expérience.

Mauvaises missions de stage

Quand on signe sa convention de stage on à souvent en tête plusieurs possibilités de liste de missions. En général les missions sont souvent données en amont de votre signature de convention, souvent présentent dans les présentations d'offres d'emploi, elles permettent aux candidats de savoir si leurs compétences correspondent au poste.

Mais certaines fois arrivé au sein de l'entreprise on se rend compte que certaines missions présentées dans l'offre d'emploi ne sont pas présentes. Ou au contraire, de nombreuses missions s'ajoutent à la liste.

Alors comment faire quand les missions ne nous correspondent pas ? Trop compliquées ? Trop ennuyante ? Trop nombreuses ?

Notre premier conseil est de parler rapidement à votre tuteur de stage.

La communication est clé, demandez un rendez-vous et parlez de votre mal-être. De plus étant stagiaire vous avez sûrement un enseignant référent, si cet échange avec votre tuteur ne suffit pas, il faut alerter votre établissement qui contactera automatique l'entreprise.

Mauvaise ambiance dans le stage

Les mauvaises ambiances au sein d'une entreprise sont assez fréquentes, elles font partie également de la vie professionnelle. Mais certaines attitudes ou type relations ne sont pas nécessaires et pas normales dans le cadre du travail. Vous avez des relations compliquées avec vos collègues ou votre tuteur ? Sont-ils insultants avec vous ? Dans quel cadre ressentez-vous les tensions ? Faites un topo de ces points négatifs dans cette ambiance.

Comme on l'a dit les mauvaises ambiances au travail sont assez normale, car c'est tout de même un environnement assez stressant. Mais elle ne doit pas vous rendre malade ou remettre en question votre intégrité. Toutes choses à des limites.

Si vous vous retrouvez dans ce cas de figure, il est important d'en parler. Car de nombreux étudiants se replient sur eux-mêmes et se rendent malades... Si votre tuteur n'est pas le problème, discutez-en avec lui. Faites par de votre situation émotionnelle et psychologique face à cette situation. Si votre tuteur est le responsable de votre malheur, contactez directement votre école qui saura quoi faire pour vous sortir de cet enfer.

Sexisme dans le stage

Nous parlions de la mauvaise ambiance qui peut régner dans une entreprise, mais celle-ci peut être issue de quelque chose de plus grave... La lutte contre le sexisme au sein du monde du travail est un très grand combat. En fonction de votre sexe vous pourrez être discriminé de plusieurs façons. Que ça soit des blagues sexistes, remarques déplacées, ou comportement inapproprié ; il ne faut surtout pas réduire leurs importances. De nombreux stagiaires ont déjà vécu des situations révoltante au sein de leurs entreprises. Vous ne devez pas passer ces actions sous silence par peur. Nous rappelons qu'un stage est une opportunité en matière d'expérience professionnelle, mais n'est synonyme de réussite. Vous aurez de nombreuses autres opportunités pour apprendre et réussir dans votre domaine. La peur d'une rupture de convention de stage ne doit pas vous bloquer dans une procédure de dénonciation de ces agissements.

De nombreux stagiaires ont partagé ces expériences et de plus en plus osent parler.

Comment arrêter un stage ?

Même avec la meilleure motivation pour rattraper votre stage, certain ne seront pas aussi compréhensif que vous. Après avoir tout tenté pour améliorer votre stage, vous serez dans l'obligation d'utiliser la manière forte. Accepter que ce stage n'est pas fait pour vous.

Il faut donc trouver comment arrêter son stage.

Tout d'abord chaque modalité d'arrêt de stage figure dans la convention que vous avez signée. L'arrêt du stage peut s'effectuer si vous êtes en situation d'accident , de grosses , de paternité ect . Mais l'arrêt peut également se faire en cas de non-respect des tâches écrites dans votre convention.

Vous avez plusieurs possibilités d'arrêt de votre stage, en fonction de la nature de votre convention.

Rompre votre convention vous même

:

Certaines entreprises vous donnent la possibilité d'écrire une lettre de "démission", et la remettre au minimum 7 jours avant votre arrêt définitif. Mais cette clause n'est pas fréquente, car elle porte quand même préjudice à l'entreprise.

Arrêt à l'amiable

:

Ce cas veut dire que vous ne pouvez pas arrêter votre stage vous-mêmes. Vous devez donc obligatoirement passer par les deux parties, qui sont votre établissement et votre entreprise. Et obtenir l'accord de celles ci.

Arrêt avec l'accord des trois parties

:

Cette clause stipule donc qu'un accord doit être établi entre l'entreprise, l'établissement et l'étudiant. Vous devez donc tout d'abord prendre contact avec votre entreprise et expliquer vos raisons. Ainsi la réputation de votre établissement ne sera pas mise en jeu. Au moment où vous serez en accord avec votre structure vous pourrez prendre contact avec votre école. Cet accord est assez compliqué à réaliser , il faut donc avoir des preuves concrètes de votre envie de quitter ce stage.

Il ne faut pas oublier que l'arrêt de ce stage sera définitif, votre image sera peut-être ternie ainsi que celle de votre établissement. Si cette rupture est absolument importante pour votre épanouissement personnel, il n'y à aucun doute à voir. Sachez tout de même qu'un stage doit se rattraper en fonction de votre diplôme, ainsi que de votre école. Il serait donc préférable de chercher un autre stage avant de quitter celui qui pose problème.

Suite à cette rupture, votre établissement peut vous demander de trouver un autre stage ou décider de le reporter à une date ultérieure. À titre exceptionnel, il peut décider de valider le stage, même s'il n’a pas atteint la durée prévue obligatoire dans le cursus. Dans ce cas, il peut vous proposer une alternative comme la rédaction d'un rapport ou d'un mémoire.