Blog > formation

Les études requises pour travailler dans la Traduction et l’Interprétation

Les études requises pour travailler dans la Traduction et l’Interprétation

 Il faut un temps considérable pour maîtriser une ou plusieurs langues étrangères. La plupart des formations en traduction et interprétation débouchent sur un niveau de bac+5.  La plupart des écoles recrutent par concours. Voici les cursus possibles pour exercer dans la Traduction et l’Interprétation.

Il faut viser un bac+5 pour les formations en langues

La traduction et l’interprétation exigent un niveau de diplôme très haut. Il faut avoir un master afin de travailler en tant que traducteur/traductrice ou dans l’interprétation. Tout d’abord, il faut se choisir une licence de langue préparée à l’université. Il faut 3 ans de licence nécessaire pour pouvoir accéder aux masters. Concernant les bacheliers, vous avez plusieurs choix par rapport aux langues. En effet, si vous voulez étudier deux langues, vous pouvez opter pour la licence LÉA (langues étrangères appliquées). Avec cette licence, vous pourrez travailler dans plusieurs domaines tel que le commerce, tourisme, traduction, transport. De même que vous avez la possibilité d’étudier et de se concentrer sur une langue comme la licence LLCER (langues, littératures et civilisations étrangères ou régionales). Ce sera une langue de spécialité et vous allez étudier la culture des pays de la langue choisie.

Dans tous les cas, un bon niveau de langue est demandé, que ce soit le portugais, l’espagnol, l’anglais ou le russe. De plus, il est tout à fait possible de se former en LSF (Langues des Signes Françaises) en licence de science de langage pour devenir traducteur ou interprète. Ce cursus vous permet également d’enseigner la LSF via le CAPES.

Les universités proposent des cours d’initiation au chinois, coréen, russe et le japonais. En revanche, l’hindi et le farsi sont réservé sous le domaine de l’Inalco.

Ce sont des formations sélectives

Après l’obtention d’une licence de langue, les étudiants doivent poursuivre leurs études en master qui dure 2 ans. Chaque université sélectionne les étudiants à l’entrée du M1 selon leurs modalités. Ils existent tout de même des écoles telles que l’Esit ou l’Isit qui recrutent les étudiants sur des épreuves écrites et orales. L’admission peut se faire à partir le bac, L1, L2, et la L3.

Il ne faut sans doute pas oublier que ce sont des formations sélectives. Il est impératif de maitriser 2 langues étrangères sans oublier la langue française. Les professionnels traduisent souvent ou interprètent depuis leur langue maternelle vers la langue étrangère et vice versa. Les professionnels doivent maitriser le vocabulaire, la syntaxe et aussi de pouvoir transposer le plus loyalement les textes écrits ou propos échangés avec l’exactitude.

Partir en immersion dans un pays étranger

Vous avez tout à fait la possibilité de faire une immersion dans un pays étranger. Avec les universités, vous avez des occasions qui se présentent tels que faire les études à l’étranger dans le cadre d’un Erasmus+. Même en L1, L2 et en L3, les étudiants peuvent effectuer un semestre ou une année d’étude avec un établissement en partenariat avec votre université. Les étudiants peuvent notamment faire leur stage professionnel dans un pays non-francophone si c’est demandé dans votre cursus (licence, licence professionnelle et master). Certaines écoles proposent aussi des parcours internationaux.

Se former à l’une de ces langues est possible presque partout dans le cadre d’une option ou d’une 3e langue au niveau débutant.

 Une belle immersion dans un pays étranger est bien évidemment la meilleure façon d’apprendre une langue vivante et de s’immerger pleinement dans la culture du pays. C’est un gros avantage pour les étudiants qui prévoient de faire de la traduction ou de l’interprétation et de même pour tous ceux qui envisagent de faire un métier à l’international. Plusieurs langues sont mises en avant, mais l'anglais domine partout. La langue Anglaise est souvent imposée dans les cursus de la formation choisie en tant que langues obligatoires. Avec l’ouverture du marché internationale vers plusieurs pays comme la Corée, la Chine, l’Europe et les États-Unis, les étudiants maitrisant les langues et surtout les cultures locales ont un avantage sur les autres. La formation dans l'une de ces langues est disponible presque partout, soit en option de niveau débutant, soit dans le cadre d'une troisième langue.

Alors si vous aimez les langues et envisagez une carrière dans celle-ci, choisissez bien la licence qui vous correspond.